Perle fine, perle de culture, elles sont partout !

Notre venue sur l’île de Phu Quoc était surtout pour visiter une ferme perlière.

Ces petites perles rondes, de couleurs différentes sont connues de tous ! Mais savez d’où viennent-elles et quelle est leur histoire ?

Collier de perles, Phu Quoc, Vietnam
Collier de perles, Phu Quoc, Vietnam

La perle est connue depuis plus de 2000 ans avant J.C. Elle est présentes sur des dessins, des fresques et encore dans des récits anciens. 

Elles sont présentes dans beaucoup de civilisations :

Pour les hindous, le dieu Krishna aurait été au fond de l’océan chercher des perles afin de parer sa fille lors de ses noces. En Egypte antique, elles étaient principalement présente en décoration. En Grèce antique, elles représentaient l’extrême pureté et symbolisaient l’amour. Avant l’ère chrétienne, étant un cadeau de la nature aux yeux des chinois, elles étaient acceptées pour payer les impôts. Dans le Coran, les perles sont citées comme un trésor du paradis. A l’époque romaine, seules les personnes de prestiges et celles appartenant à un rang élevé de la société pouvaient en acquérir.

Un des plus vieux colliers en perles retrouvés serait celui de la princesse Achémide ; il daterait du IX ème siècle avant J.C.

Collier de perles et de nacre, Phu Quoc, Vietnam
Collier de perles et de nacre, Phu Quoc, Vietnam

Les différents types de perles :

Perle fine :

Les perles fines sont les seules totalement naturelles, elles peuvent provenir d’eau de mer ou d’eau douce. L’homme n’a jamais eu de contrôle sur cette pratique car seule la nature décide de ce procéder. Ainsi, le mollusque crée des couches de nacres autour d’un corps étranger qui vient s’immiscer dans son habitat. Ce marché est aujourd’hui quasi-inexistant puisqu’il dépend de la chance et du hasard.

Perle de culture :

Dans les années 30, la culture de perle est découverte, une nouvelle technique permet de recréer le procédé naturel. Un homme introduit un corps étranger, un nucleus (de la taille d’un grain de sable), dans un mollusque élevé dans un espace protégé. Il va alors créer des couches de nacre tout autour, celles-ci sont maintenues par un lien organique appelé conchyloite. Ils sont dans des bassins contrôlés, les conditions climatiques sont à prendre en compte, la température est vérifiée et la profondeur est variable. Il arrive que le mollusque ne crée pas de perle alors qu’il se trouvait dans les mêmes conditions que d’autres.

La culture des perles varie de 8 mois à environ 7 ans pour les plus importantes. Plus la perle reste longtemps à l’intérieur, plus son diamètre est important.
Aujourd’hui encore, nous ne connaissons pas le nom de la première personne qui aurait réellement inventé la perle de culture mais il est certain que Kokichi Mikimoto (japonnais) l’a mise en vente au XXème siècle.

Collier de perles, Phu Quoc, Vietnam
Collier de perles, Phu Quoc, Vietnam


Avant ce temps là, les hommes plongeaient à la recherche des crustacés et alors s’ils avaient de la chance, ils trouvaient des perles fines. Cependant, parfois ils mettaient leur vie en péril.

Grâce à la perle de culture, on a enfin compris comment le processus de la formation de la perle se faisait, un mystère qui fut une révolution pour l’industrie de la bijouterie/joaillerie.

Les perles d’eau douce se trouvent principalement au Japon et en Chine ; elles sont différentes des perles venant des mers du sud comme celles du Vietnam. Leur diamètre varie de 14 millimètres à 20 millimètres, elles sont plus denses et leur couche de nacre est épaisse. Leur couleur peut varier du blanc rosé au jaune et à l’argenté en passant par le blanc pur.

La taille de la perle varie en fonction de l'âge du mollusque, 2, 5 et 7 ans.
La taille de la perle varie en fonction de l’âge du mollusque, 2, 5 et 7 ans.

Caractéristique d’une perle :

Plusieurs facteurs entrent en compte pour caractériser une perle, notamment sa forme, sa qualité de surface, sa taille et sa couleur.

Forme :

Elles peuvent être rondes ou imparfaites, c’est-à-dire de forme irrégulière ou asymétrique, celles-ci sont appelées « baroque ».

Qualité de surface :

La nacre peut être de différente qualité, en fonction de son épaisseur, de la translucidité des couches et de l’arrangement des plaques de nacre.

Taille :

Le diamètre des perles est mesuré en millimètre car, en joaillerie, il est rare d’utiliser des perles de moins de 7,50 mm et de plus de 14,0 mm. Le poids d’une perle peut être évalué en carats, grains ou mommes ; 1 carat = 4 grains = 0,2 grammes ; soit 1 grain = 0,05 grammes ; et 1 momme = 18,75 carats = 3,75 grammes.

Couleur :

La couleur de la perle correspond à 3 caractéristiques ; la couleur de base (blanche, argent, crème, or, verte, bleue, noire), les traits et l’orient (iridescence de la perle en la tournant).

Elles sont évaluées par le GIA (Gemological Institute of America) et classées selon le système AAA-A, allant de AAA à B.

Broche avec une perle, Phu Quoc, Vietnam
Broche avec une perle, Phu Quoc, Vietnam
Broches avec une perle, Phu Quoc, Vietnam
Broches avec une perle, Phu Quoc, Vietnam


Le vrai du faux :

Il existe aussi des « fausses perles » appelées perles de Majorque ; elles sont une imitation créée par l’homme, en verre ou en matière plastique. Pour vérifier qu’une perle n’est pas synthétique, il est nécessaire de regarder son orient.

Comme les pierres, certaines perles subissent un traitement afin de les enjoliver. Le nettoyage, le polissage et le pelage ne se doivent pas d’être mentionnés par le vendeur ; cependant, il est obligatoire de préciser tout autre traitement ; néanmoins, ce n’est pas toujours le cas.

Petite histoire :

Coco Chanel a utilisé les perles Mabés dans la haute couture, ce sont des demis cercles au diamètres impressionnants. La maison Chanel les cerclait d’un fil d’or afin de les porter en bijou d’oreille.

Aujourd’hui, la production de perle est massive ; d’ailleurs, il est possible d’en trouver à tous les prix et de styles très différents. Libre à vous, mesdames, de vous parer de ces petites merveilles afin de prouver que la perle n’est pas passée de mode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *