Les mines de saphir d’Ilakaka, au sud de Madagascar


Ilakaka est un petit village au sud de Madagascar. Nous avons fait des heures et des heures de taxis brousse pour nous y rendre, mais ça valait le détour ! Ilakaka regorge de mines spécialisées dans le saphir. Nous avons eu le privilège de pouvoir y accéder, ce qui est extrêmement rare.

village ilakaka madagascarAperçu du village d’Ilakaka, Madagascar

Nous avions rendez-vous dans le village d’Ilakaka, il est assez inhabituel d’y croiser d’autres touristes. Nous avons marché entre les petites maisons pendant un peu plus d’un quart d’heure, le chemin était parsemé de trous. Ces derniers sont en réalité les premières recherches avant de faire un trou beaucoup plus conséquent. Les enfants jouent dans les environs, ils ont l’habitude.

enfants madagascar ilakakaEnfants du village, Ilakaka, Madagascar

trou recherche mine de saphir ilakaka madagascarTrou pour les recherches, Ilakaka, Madagascar

minier trou saphir mine ilakaka madagascarMinier au fond du trou de recherches, Ilakaka, Madagascar

Ils creusent entre 23 et 25 mètres de profondeur et un peu moins d’un mètre de diamètre, afin d’arriver au niveau de la nappe phréatique. Juste en dessous, il n’y a que des graviers et seule la terre les intéressent. Après avoir tamisée cette terre, s’ils trouvent quelque chose d’intéressant, ils reconduisent les recherches en réalisant une dizaine de trous aux alentours afin d’être sûr que la terre soit productive.

miniers mine trou recherche ilakaka madagascarMiniers, trou de recherches, Ilakaka, Madagascar

mine à ciel ouvert ilakaka madagascarMine à ciel ouvert, Ilakaka, Madagascar

Si les recherches paraissent fructueuses (estimées en fonction de la forme, de la couleur et de la pureté) alors le trou est agrandi. Ils creusent ainsu une mine à ciel ouvert à la main ; ils peuvent réaliser des couloirs mais seulement sur quelques mètres, sans construction solide, la terre s’effondrerait et ce serait risquer sa vie.

mine à ciel ouvert, miniers, Ilakaka, MadagascarMiniers, mine à ciel ouvert, Ilakaka, Madagascar

Il est possible de trouver entre 0,5 grammes et 6 grammes de pierres par mètre carré. Il leur faut 7 à 8 mois pour exploiter une mine de taille moyenne en plein air.

miniers, ilakaka, madagascarMiniers, mine à ciel ouvert, Ilakaka, Madagascar

A partir de 15 mètres de profondeur, dans les trous de recherche, les miniers commencent à manquer d’oxygène. Les malgaches ont créé un système artisanal de pompe à oxygène à l’aide de tubes de plastique souple reliés à la surface de la terre. Ils font entrer l’air dans la grosse poche puis la compressent afin d’envoyer l’air au fond où le minier peut respirer correctement.

poche d'air, mines, ilakaka, madagascarCompression de l’air afin de l’envoyer dans le fond du trou, Ilakaka, Madagascar

A Ilakaka, les recherches sont effectuées sur un ancien lit de rivière datant de 8000 ans. Celui-ci fait 250 km de long, 50 km de large et environ 5 m de profondeur ; on trouve à cet endroit une profusion de saphirs. C’est impressionnant !

miniers, trou de recherches, ilakaka, madagascarMiniers, trou de recherches, Ilakaka, Madagascar

Les miniers que nous avons rencontrés sont payés à la journée, ils n’ont donc aucune obligation de revenir le jour suivant. Ils gagnent 6000 Ariary par jour, ce qui équivaut à 1,7 Euros. Leur journée commence à 8 heures et se finit à 15 heures, ils ont une pause aux heures les plus chaudes, de 10 heures à 13 heures.

Les Thaïlandais et les Sri Lankais restent les plus gros acheteurs des pierres précieuses malgaches.

malgaches, ilakaka, madagascar

Nous avons été très admiratives de ces personnes qui effectuent un travail laborieux. Cela ne nous a pas laissées indifférentes, il est important de réfléchir à deux fois avant de se plaindre après avoir vu cet endroit et les conditions de travail des malgaches. C’était une étape importante de notre périple qui nous aura marquées.

4 commentaires sur “Les mines de saphir d’Ilakaka, au sud de Madagascar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *